La réserve naturelle

Qu’est-ce qu’une Réserve Naturelle ?

La création d’une Réserve Naturelle a pour objectif premier de protéger les milieux naturels qui présentent un intérêt patrimonial particulier.

Gérées par des associations, des collectivités locales ou des établissements publics, en France métropolitaine et d’outre-mer, les réserves naturelles sont nationales, régionales ou de Corse, créées respectivement par l’État, les Régions et la Collectivité territoriale de Corse.

Il existe 347 réserves au total sur le territoire national, dont 50 situent dans la Région Auvergne Rhône-Alpes (32 Nationales et 18 Régionales).

Cartes des Réserves

carte-reserve-naturelle

lac

Carte d’identité de la Réserve

Localisation

lac-daiguebelette

Situé en Savoie, à la porte du Parc Naturel Régional de Chartreuse, vous pouvez venir au Lac d’Aiguebelette

En voiture

  • 550 km de Paris
  • 80 km de Lyon
  • 15 km de Chambéry

Accès direct par l’Autoroute A 43 Lyon-Chambéry, sortie 12.

En train

TGV tous les jours en gare de Chambéry et d’Aix-les-Bains
Correspondances ou arrêts à la gare locale de Lépin-le-Lac

Le bureau de la Réserve Naturelle Régionale Lac d’Aiguebelette se situe dans les locaux de :

Communauté de Comunes du Lac d’aiguebelette :
Maison du Lac
572, route d’Aiguebelette
73470 Nances

Coordonnées GPS 45°34’27.0″N 5°48’03.5″E

Carte simplifiée du périmètre de la Réserve

carte-simplifiee

Date de classement
6 mars 2015 par arrêté du président de la Région Rhône-Alpes

Durée de classement
10 ans, renouvelable

Surface classée
844 hectares

Propriétaires
Plus d’une cinquantaine de propriétaires ont donné leur accord pour classer


La gourvernance

Instances d’approbation

Ce sont les instances de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui entérinent ou approuvent

Le Comité consultatif de la Réserve

C’est l’organe central du processus de concertation.
Ce comité consultatif, présidé par un élu régional, oriente et propose auprès de la Région la politique de gestion de la réserve.

comite-reserve

Les co-gestionnaires

Les gestionnaires de la RNR ont été désignés par la Région en juillet 2015 et sont conjointement : La Communauté de communes du Lac d’Aiguebelette (CCLA) et Le Conservatoire des Espaces Naturels de la Savoie (CENS).
Les co-gestionnaires élaborent et mettent en oeuvre le plan de gestion pour assurer la préservation des enjeux patrimoniaux. Il gère notamment l’accueil et l’information du public, les suivis scientifiques, la réalisation d’actions de génie écologique, la surveillance et les missions de police de l’environnement, et de manière générale, toute action utile à la vie de la réserve naturelle.

logo-ccla  logo-conservatoire-despaces-naturels

Le personnel de la Réserve

Du personnel de la CCLA et du CENS est affecté au quotidien aux tâches qui incombent à la gestion de la Réserve :

Il rassemble les différents acteurs locaux du site (propriétaires, représentants des usagers, collectivités territoriales, services de l’Etat, associations de protection de la nature et personnalités scientifiques).Il est composé de représentants de 46 structures différentes :

  • Représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements
    • Région Rhône-Alpes
    • Département de la Savoie
    • Syndicat Mixe de l’Avant Pays Savoyard (SMAPS)
    • CCLA
    • Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Guiers et de ses Aflluents (SIAGA)
    • Commune de Novalaise
    • Commune d’Aiguebelette-le-Lac
    • Commune de Lépin-le-Lac
    • Commune de Nances
    • Commune de Saint-Alban de Montbel
  • Représentants des administrations et des établissements publics de l’état
    • DREAL
    • ONEMA
    • Agence de l’Eau
    • Direction départementale des territoires (DDT) de la Savoie
    • ONF
    • ONCFS
    • Agence Régionale de Santé (ARS)
    • Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC)
  • Représentants des propriétaires, exploitants et des usagers
    • EDF
    • Indivision de Chambost M Bernard De Chambost
    • Représentant des propriétaires privés particuliers
    • APRR/AREA
    • APRR/AREA
    • Fédération départementale de la chasse
    • Fédération départementale de la pêche
    • AAPPMA du lac d’Aiguebelette
    • Représentant des ACCA
    • Syndicat des Eaux du Thiers
    • Office de tourisme du lac d’Aiguebelette
    • Comité départemental de Spéléologie
    • Comité RABA de plongée subaquatique
    • Club parapente « Les ailes du lac »
    • Club VTT
    • Association des Commerçants et Acteurs Economiques du Lac d’Aiguebelette (ACAELA)
    • Association des Hôteliers Restaurateurs de la Rive Est du Lac d’Aiguebelette (AHRRELA)
    • Chambre d’agriculture
    • Représentant des activités économiques de pleine nature
    • Aviron Club du Lac d’Aiguebelette (ACLA)
  • Représentants des personnalités scientifiques qualifiées et des associations agréées ayant pour principal objet la protection des espaces naturels
    • Conseil Scientifique Régional de Protection de la Nature (CSRPN)
    • Conservatoire d’Espaces Naturels (CEN) Savoie
    • Conservatoire Botanique National Alpin (CBNA)
    • Ligue Protection des Oiseaux (LPO) Savoie
    • Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) Savoie
    • Fédération des Associations pour la Protection du Lac d’Aiguebelette (FAPLA)
    • INRA Thonon (Institut National de Recherche Agronomique )
    • Cellule technique du lac du Bourget (Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget)

La composition du Comité consultatif a fait l’objet d’un arrêté régional du 20 juillet 2015


La réglementation

Le réglement de la réserve

reglement

Les feux et barbecues sont interdits,  Les chiens doivent tenus en laisse (Un chien, même s’il paraît inoffensif, est perçu comme un prédateur par les animaux sauvages ; il peut commettre des dégâts en toute saison), Le dépôt de déchets, Le camping et le bivouac, Les embarcations avec moteur thermique, L’excès de bruit

Le règlement de la réserve complet     Dépliant sur la réglementation

Les autres outils de protection environnementale

Les inventaires

ZNIEFF

Référence Date Instance d’approbation
ZNIEFF de type 1 et de 2 (zones naturelles d’intérêt écologique faunistique et floristique) N°73100001 et N°7310, N°7303 2007 DREAL

La totalité de la Réserve est inclus dans des ZNIEFF de type I et/ou II.

C’est un Inventaire Patrimonial ayant pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation. Il s’agit de :

znieff

  • Lac et marais du lac d’Aiguebelette (Type I – 653 ha – n° 73100001)
  • Ensemble fonctionnel du lac d’Aiguebelette et ses annexes (Type II – 1379 ha- n°7310)
  • Montagne de l’Epine et Mont du Chat (Type II – n° 7303- 11501 ha)

Inventaire des zones humides du bassin Rhône Méditerranée Corse

Référence Date Instance d’approbation
Inventaire des zones humides 2005 avec réactualisation annuelle par le CEN Savoie DTT 73

C’est un Inventaire non exhaustif. Il constitue cependant l’outil le plus complet en matière de connaissance géographique et d’alerte pour les services de l’Etat, les collectivités et les porteurs de projet.
Cet inventaire réalisé en 2005 a recensé près de 35 zones humides de plus de 1000 m² sur le bassin versant du lac d’Aiguebelette, soit une superficie totale de 349 ha qui représente 6% de la superficie de ce bassin versant soit une proportion double de celle qu’occupent les zones humides à l’échelle de la Savoie. Près des trois quarts de cette superficie est situé dans la ceinture de marais périphériques du lac.

carte

Arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB)

Référence Date Instance d’approbation
Premier arrêté préfectoral de protection des biotopes du lac d’Aiguebelette 1990-2001 Préfecture de la Savoie
Arrêté préfectoral de protection des biotopes du lac d’Aiguebelette 16 mai 2001 Préfecture de la Savoie

Le zonage comprend 110 ha de marais et de roselières lacustre, ce qui représente environ 45% des zones humides terrestre et de frange littorale.
Une limite physique de l’APPB a été matérialisée par piquetage afin de protéger les plus grands secteurs de roselières, y-compris autour de la grande île.

biotope

Zone d’Aménagement Différée (ZAD)

Référence Date Instance d’approbation
Arrêté préfectoral N° DDT/SPATN°2017-0372- Renouvellement de la ZAD pour 6 ans 28 Mars 2017 Préfecture

La ZAD dont le périmètre enveloppe l’ensemble de la zone littorale du lac permet à la CCLA de disposer d’un droit de préemption sur les secteurs à enjeux.
Hormis la partie forestière de la Réserve, l’ensemble du périmètre est en ZAD.

zad

Les périmètres de protection de captage d’eau potable

Les périmètres de protection de captage sont établis autour des sites de captages d’eau destinée à la consommation humaine, en vue d’assurer la préservation de la ressource. L’objectif est donc de réduire les risques de pollutions ponctuelles et accidentelles de la ressource sur ces points précis.

captage deau potable

La zone de captage d’eau

legende  Le périmètre de protection immédiate : site de captage clôturé (sauf dérogation) ou marqué par des bouées dans le cas du Lac d’Aiguebelette appartenant à une collectivité publique, dans la majorité des cas. Toutes les activités y sont interdites hormis celles relatives à l’exploitation et à l’entretien de l’ouvrage de prélèvement de l’eau et au périmètre lui-même. Son objectif est d’empêcher la détérioration des ouvrages et d’éviter le déversement de substances polluantes à proximité immédiate du captage.

Le périmètre de protection rapprochée: secteur plus vaste (en général quelques hectares) pour lequel toute activité susceptible de provoquer une pollution y est interdite ou est soumise à prescription particulière (construction, dépôts, rejets …). Son objectif est de prévenir la migration des polluants vers l’ouvrage de captage.

  Le périmètre de protection éloignée: facultatif, ce périmètre est créé si certaines activités sont susceptibles d’être à l’origine de pollutions importantes. Ce secteur correspond généralement à la zone d’alimentation du point de captage, voire à l’ensemble du bassin versant.

Arrêté de la circulation des véhicules transportant des matières dangereuses

Un arrêté du Département de la Savoie de mars 2010 interdit la circulation des véhicules transportant des matières dangereuses dans les deux sens de circulation :
La route départementale 921 du rond-point de saint bonnet sur la commune de Nances au rond-point du Gué des planches à Saint Alban de Montbel

  • La route départementale 921 du rond-point de saint bonnet sur la commune de Nances au rond-point du Gué des planches à Saint Alban de Montbel
  • La route départementale 921D du carrefour de la RD 921 et de RD 921 jusqu’au rond-point de saint bonnet sur la commune de Nances

Les protections conventionnelles : Natura 2000

Référence Date Instance d’approbation
Arrêté ministériel/Documents d’objectifs du « réseau de zones humides, pelouses, boisements et falaises de l’Avant-Pays Savoyard » 7 septembre 2006 DDT 73

Depuis le 22 décembre 2003, le lac d’Aiguebelette, ses marais classés en APPB (Arrêté préfectoral des zones de Biotope) ainsi que les falaises et boisements des Côtes de Nances, ont été désignés au sein du « Réseau de zones humides, pelouses sèches, boisements et falaises de l’Avant-pays savoyard » en « site d’intérêt communautaire ».
Le périmètre d’environ 735 ha a également été désigné au titre des directives Habitats et Oiseaux.

     natura-2000

Le syndicat Mixte de l’avant Pays savoyard anime le réseau Natura 2000 sur l’Avant Pays Savoyard

  • Syndicat Mixte de l’avant Pays savoyard
  • Parc d’activités Val guiers
  • 73330 Belmont-Tramonet
  • Tel : 04 76 37 21 54
  • info@avant-pays-savoyard.com

logo-avant-pays-savoyard

Les protections réglementaires

Site inscrit

Référence Date Instance d’approbation
Arrêté ministériel portant inscription du lac et de ses îles à l’inventaire des sites 7 Décembre 1935 Etat

Les zones classées correspondent aux parcelles cadastrales constitutives du lac d’Aiguebelette et de ses îles. Elles ont été inscrites « Site naturel ».
Cette loi novatrice au début du siècle, ayant pour objectif « la conservation de milieux et de paysages dans leur état actuel », impose de déclarer auprès de l’architecte des bâtiments de France (pour avis) tous travaux pouvant modifier l’état ou l’aspect des lieux.

protection-reglementaire

Les sites palafittiques

17 sites palafittiques ont été répertoriés sur le Lac d’Aiguebelette.

Classement UNESCO

111 sites ont été classé en 2011 patrimoine Mondial de l’UNESCO, dans le bien sériel et transnational. Onze sites sont situés sur le territoire national, deux dans le Jura et les neuf autres en Rhône-Alpes, dans le domaine savoyard, avec, en allant du nord vers le sud :
• Jura : Le grand lac de Clairvaux (FR-39-01) et le lac de Chalain, rive occidentale (FR-39-02) ;
• Lac Léman : le Littoral de Chens-sur-Léman (FR-74-03) ;
• Lac d’Annecy : le Crêt de Chatillon (FR-74-05), le secteur des Mongets (FR-74-06), les Marais de Saint Jorioz (FR-74-04) ;
• Lac du Bourget : la baie de Châtillon (FR-73-04), Hautecombe (FR-73-06), la baie de Grésine (FR-73-03) et le littoral de Tresserve (FR-73-07) ;
• Lac d’Aiguebelette : le lac d’Aiguebelette, zone sud (FR-73-01), il s’agit du site de Beau-Phare

Zone tampon UNESCO

A chaque site Unesco est associée une « zone tampon », constituant un périmètre offrant une protection supplémentaire pour le site. Dans la zone tampon, d’autres stations peuvent être présentes et sont à prendre en compte dans le cadre du suivi.

Classement Monuments historiques (MH)

Le site du Gojat à Novalaise est classés MH sans être inscrits au patrimoine Unesco.

Pour les lacs savoyards, le volet de protection réglementaire des sites est pris en charge par le service régional de l’archéologie.

palafittiques

Réserves de Chasse et faune sauvage

  

Autour du Lac d’Aiguebelette, 4 sociétés de chasse se partagent cet usage. Chacune d’entre elles a mis en place des zones où la chasse est interdite.

  • L’Association Intercommunale de Chasse Agréée d’Aiguebelette-le-Lac et de Lépin-le-Lac a classé en réserve de chasse les rives du canal du Thiers et les marais de la Gare sur la commune de Lépin-le-Lac.
  • Au Nord du lac les marais de Nances et une parte de la Montagne de l’épine sont classés en “réserve de chasse sociétaire” par l’AICA de Nances et de Novalaise.
  • Dans le même cadre l’ACCA de Saint-Alban-de-Montbel a mis en “réserve sociétaire” les rives du canal du Thiers.

Réserves de Pêche

Conformément à leurs statuts et aux droits de pêches qui leur ont été confiées, la gestion halieutique sur le territoire du lac d’Aiguebelette est assurée par les AAPPMA locales suivantes :

  • Lac et affluents (hors Leysse) : AAPPMA du lac d’Aiguebelette (droit de pêche délégué par la CCLA),
  • Leysse de Novalaise : AAPPMA des Pêcheurs Chambériens,
  • Thiers et Rondelet : AAPPMA des pêcheurs du Thiers.

Compte tenu de l’arrêté ministériel du 5 mai 1986 fixant la liste des grands lacs intérieurs de montagne pour lesquels peut être établie une réglementation spéciale, le lac d’Aiguebelette fait l’objet de dispositions particulières dérogeant au code général pour la pratique de la pêche.
Ces dispositions font l’objet chaque année d’un arrêté préfectoral réglementaire relatif à l’exercice de la pêche sur le lac d’Aiguebelette. Elles sont prises après réunion de la commission consultative prévue à cet effet où sont représentés la CCLA (gestionnaire du lac et titulaire du droit de pêche), l’AAPPMA du lac d’Aiguebelette, la fédération départementale de pêche, l’AFB (agence Française pour la Biodiversité), le Département de la Savoie et la DDT de la Savoie.

Les secteurs placés en réserves de pêche sont les suivants :

  • La totalité du Gua : de la source jusqu’au lac
  • Dans les canaux de la Grande Ile, ainsi qu’une bande à 50 m des berges de la Grande Ile, selon balisage sur terrain, de la limite de la commune de Saint-Alban-de-Montbel à la frayère artificielle, côté sud et de la limite de la commune de Lépin-le-Lac au chemin menant à la chapelle de la Grande Ile.

Les demandes d’autorisations pour les travaux

atorisations

Les demandes d’autorisations pour les manifestations

manifs

Tout rassemblement ou pratique groupée comptabilisant plus de 100 personnes, organisé dans un cadre sportif, récréatif, culturel, cultuel ou pédagogique, à but lucratif ou non fait l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Pour cela, un dossier de demande est réalisé avec les co-gestionnaires de la Réserve.

Pour tout rassemblement d’un nombre de personnes inférieur à ce seuil, l’organisateur doit prendre contact avec les gestionnaires de la Réserve via la CCLA


Le plan de gestion

A quoi sert un plan de gestion ?

Il est le véritable document de référence et d’orientation de la Réserve.

C’est le résultat d’un travail de concertation avec tous les acteurs, il identifie les enjeux (écologiques, socio-économiques, etc.) et propose des objectifs de gestion adaptés. Il est élaboré par les gestionnaires de la réserve pour une durée de 5 ans.

Le plan de gestion 2018-2023

Après un long travail d’échange et de concertation de deux ans avec les acteurs du territoire, le plan de gestion a été présenté au comité consultatif de la Réserve, le 30 mars 2018 et validé en commission permanante de la region Auvergne-Rhône-Alpes le 12 octobre 2018.

A télécharger :

Le document de présentation du plan de gestion
Plan de gestion complet

21

Objectifs à long terme pour les 10 ans à venir

  • Pour maintenir la qualité de l’eau et maintenir, voire restaurer les habitats aquatiques et les zones humides périphériques, Conserver voire améliorer les milieux terrestres forestiers
  • Conserver le patrimoine archéologique
  • Canaliser la fréquentation et les activités humaines et proposer un vrai programme de pédagogie à l’environnement
  • Améliorer la connaissance générale du site

74

Objectifs opérationnels pour 5 ans (durée du plan de gestion)

82

Actions sur 5 ans dont

3

Opérations phare pour la conservation du patrimoine naturel :

  • Travaux d’entretien et renaturation du marais de Lépin chef-lieu
  • L’entretien et l’extension du piquetage pour la protection de la végétation et de la faune
  • L’étude pour la mise en œuvre d’un nouveau régime de régulation des niveaux du lac

1

Equipe « Réserve » de 4 professionnels de la CCLA et du CENS pour gérer les affaires quotidiennes de la Réserve, (2,4 équivalent temps). Cette équipe peut s’appuyer sur un réseau de professionnels et d’associations prêt à s’investir

Le budget total du plan de gestion s’établit à 2 485 000 € TTC sur les 5 ans

  • 2/3 : Actions liées à la conservation du patrimoine et à l’amélioration de la connaissance et
  • 1/3 : Accueil du public et la pédagogie

Nos partenaires

Les partenaires financiers de la Réserve

   

 

Les autres partenaires de la Réserve

AAPPMA
Vertes sensations

 


Le patrimoine de la Réserve

Le patrimoine naturel

Le Lac d’Aiguebelette constitue la première Réserve naturelle d’eau douce en France métropolitaine. D’origine glaciaire, creusé dans le massif calcaire jurassien et les molasses du miocène, ce site de 844 hectares présente la particularité d’offrir une juxtaposition de milieux naturels très différents les uns des autres : lac, marais, rivières, prairies, bois alluviaux et montagnards, falaises, grottes et éboulis.

Outre son remarquable intérêt paysager, le lac d’Aiguebelette représente un des pôles de biodiversité les plus importants de l’Avant-Pays Savoyard. Sa faune aquatique, terrestre et souterraine comporte plusieurs espèces rares, certaines bénéficiant d’une protection au niveau national ou européen.

Près d’une centaine d’espèces d’oiseaux nichent ou fréquentent le site, dont une vingtaine d’intérêt européen. Parmi elles, la chouette chevêchette et le hibou grand-duc en montagne, le grèbe huppé, le blongios nain et la rousserole effarvatte sur les espaces lacustres et humides. Plus communs, foulques macroule, mouette rieuse, cygne tuberculé et canard colvert animent également les lieux.

Le massif de Lepine fait office de corridor écologique privilégié entre les massifs du Jura et de la Chartreuse, avec la présence régulière du Lynx, du chat forestier et mais aussi des ongulés comme le chamois et le chevreuil.

Une quinzaine d’espèces de chauves-souris sont présentent sur la réserve, pour se reproduire ou hiverner. Parmi elles, les rares et menacés Murin de Natterer, Grand Rhinolophe et Myotis.

Moins connue, la faune invertébrée présente une grande richesse de papillons (35 espèces) avec nottament le cuivré des marais et le damier de la succise mais également des libellules (31 espèces) telles que la cordulie à corps fin, l’aeschne isocèle et l’agrion de mercure.

Côté flore, la réserve compte une douzaine d’espèces remarquables, parmi lesquelles le scirpe lacustre, les grandes et petites naïades ou encore le séneçon des marais.

blongos-nain

Blongios nain © Manuel BOURON

Scirpe lacustre © Manuel BOURON

Le patrimoine archéologique

Rédaction Robin Brigand courant février

En ce moment dans la Réserve

chauve souris

© Manuel BOURON

En hiver dans la Réserve, les animaux sont discrets, vivent au ralenti. Les petits et grand Rhinolphe (chauve-souris) se sont installés pour l’hiver, dans les gouffres ou grottes pour hiberner.

Les jours de neige, vous pourrez peut-être voir les traces, sur les chemins, des martres, belette et pourquoi pas d’un chat forestier! Les rigueurs de l’hiver poussent les oiseaux d’Europe du Nord et de l’Est à migrer vers des régions au climat plus clément. Le lac d’Aiguebelette, comme halte ou étape, en fait partie. Vous pourrez avoir la chance de voir parfois des nettes rousses, fuligules morillon, tadornes de belon, ou canards siffleurs.

fraie

© Manuel BOURON

Le long de la rive est du lac et dans le gua, c’est la période de la fraie du lavaret et des ombles chevaliers dans les profondeurs

grebe huppe

© Manuel BOURON

D’autres sont là toute l’année, comme le grèbe huppé, le foulque macroule, les grands cormorans et canards colvert. Il faudra avoir plus de chance et d’attention pour observer le passage furtif bleu des Martins-pêcheurs d’Europe, qui nichent sur les berges ou d’une très craintive gallinule poule d’eau.

oiseau

© Manuel BOURON

 

poisson

© Jean-Pierre DUPRAZ

Vos observation sur la réserve naturelle

  • Observations

  • Vos coordonnées


Les projets et réalisations


Ressources et liens utiles