La collecte sélective consiste à séparer et récupérer les déchets recyclables (emballages, journaux, verre, magazines, etc.) des ordures ménagères résiduelles. L’objectif est d’économiser des matières premières et permettre ainsi de donner une « seconde vie » à ces déchets, le plus souvent par le réemploi et le recyclage. Cette collective  évite aussi leur simple destruction par incinération ou abandon en décharge et contribue à réduire l’empreinte écologique.

Cela implique un tri sélectif à la source essentiel et indispensable de la part des habitants en vue de contenir l’augmentation du coût de gestion de leurs déchets.

Guide de tri : quels déchets mettre au recyclage ?

 

 Fiche mémo emballages

 

 Fiche mémo verre

 

 Fiche mémo papier

Attention ! Les emballages portant le Point Vert ne sont pas tous recyclés. Ce point indique l’adhésion des entreprises au financement du « Programme Eco-emballages ». Les industriels paient une écotaxe sur les emballages produit à Eco-emballages. Ainsi, Eco-emballages apporte à la CCLA des soutiens financiers en fonction des performances de collecte et de recyclage du tri.

Téléchargez le mémo-tri général de la CCLA  les Fiches mémo tri sélectif.

Évolutions des consignes de tri

Aujourd’hui, on observe une grande diversité de produits emballés dans des matériaux plastique (barquette, pot de yaourt, bouteille, sac…). Ainsi, ce n’est pas moins d’un million de tonnes d’emballages plastiques qui sont mis sur le marché. Cependant, seuls 40% des emballages plastiques font actuellement l’objet d’une consigne de tri (bouteilles et flacons).

Aussi, à partir de 2023, une extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques sera mise en place par les pouvoirs publics afin de doubler le taux de recyclage des déchets plastiques sur le territoire national.

« L’extension de ces consignes aux pots, barquettes et films plastiques permettra de capter 75 à 80% du gisement. Les 20% d’emballages plastique restants (plastiques complexes, films trop petits…) sont difficilement recyclables avec les technologies actuellement disponibles. Ils devront être valorisés énergétiquement, soit dans des incinérateurs municipaux avec récupération d’énergie, soit sous forme de combustibles solides de récupération » (CSR).

Cette extension des consignes de tri est déjà mise en place pour environ 19 millions de Français depuis 2012. Actuellement des réflexions sont menées pour développer de nouvelles filières de recyclage mais également pour moderniser les centres de tri d’ici à 2022.

En parallèle, la CCLA va renforcer les différents points de tri existant et fera prochainement une grande campagne de communication sur ces nouvelles consignes de tri à l’échelle du territoire d’Aiguebelette.

Carte des points de collecte

La carte interactive ci-dessous vous permet de géolocaliser les différents points de tri sélectif, ainsi que les conteneurs pour déposer vos ordures ménagères.

Comment sont collectés et traités mes déchets recyclables ?

Qui collecte mes déchets recyclables ?

Actuellement, la collecte des déchets recyclables est effectuée par deux prestataires privés sur le territoire de la CCLA

Flux Nom de l’entreprise Photo du camion de collecte Fréquence
Verres Guérin SA 1 fois / semaine en basse saison

2 fois / semaine en haute saison

Emballages SUEZ camion-2 2 fois / semaine toute l’année
Journaux 1 fois / 15 jours

.

Comment sont triés mes déchets recyclables ?

Chaque semaine les camions qui collectent les emballages et les journaux magazines vont vider les tonnages collectés de tri au centre de tri de Chambéry, géré par le syndicat Savoie Déchets.

Le centre de tri

Le camion assurant la collecte du verre, effectue son vidage sur une plateforme dédiée au verre à Chamousset en Savoie. Les verres sont ensuite repris avec une grue et chargés dans une semi-remorque pour être acheminés chez le repreneur.

 

Où sont recyclés mes déchets ?

Une fois les déchets triés par famille (fer, aluminium, carton…), ils sont envoyés par camion auprès des usines de recyclage.

Déchets Centre intermédiaire Centre de traitement

Recycleur

Type de traitement
Verre Bouteilles et bocaux Plateforme de regroupement de Guérin à Chamousset (73) O-I Manufacturing à Lavilledieu (07) Valorisation matière
Papiers Journaux-Magazines Centre de tri Savoie Déchets (Chambery-73) NORSKE SKOG à Golbey (88) Valorisation matière
Gros de magasin EPR (diverses usines) Valorisation matière
Emballages Acier Centre de tri Savoie Déchets (Chambery-73) Arcelor MITTAL PACKAGING -Usine SRPM à Grenoble (38) puis usine wheelabrator au cheylas (38) Valorisation matière
Aluminium REGEAL AFFIMET (diverse usines) Valorisation matière
Cartonnettes EPR (diverse usines) Valorisation matière
Briques alimentaires REVIPAC-NOVATISSUE SAS à Laval sur vologne (88) Valorisation matière
Bouteilles et flacons plastiques PAPREC Valorisation matière
Refus de tri Centre de tri Savoie Déchets (Chambery-73) Usine d’incinération de Chambéry Métropole Valorisation énergétique

Tous les matériaux qui sont collectés puis triés au centre de tri à Chambéry, sont rachetés par les recycleurs avant la valorisation de ces derniers.

Ainsi la CCLA perçoit une recette au travers de la vente des matériaux issus de la collecte sélective. Cette recette permet d’équilibrer le budget du service déchets.

Comment sont recyclés mes déchets ?

  • Acier (boîtes de conserve, canettes) :

L’acier est transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils. L’acier arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforme en nouveaux produits.

  • Carton (emballages et briques alimentaires) :

Le carton est transporté à la papeterie. Les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. La feuille de papier ainsi obtenue qu’on enroule en de grosses bobines. Une fois à la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveau produits, soit en emballage.

  • Verre (bouteilles et bocaux) :

Le verre brut est broyé puis fondu à plus de 1500 degrés. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme, mais il est le plus souvent transformé en bouteilles. Les bouteilles recyclées sont remplies et conditionnées au centre d’embouteillage.

  • Plastique (bouteilles et flacons uniquement, avec leur bouchon) :

Les plastiques sont compactés, puis transportés vers un centre de régénération. Ils sont broyés en paillettes et plongées dans l’eau. Les paillettes et les granulés sont ensuite envoyés au recycleur qui les transforme en nouveaux produits ou en emballages.

  • Aluminium (canettes, aérosols) :

L’aluminium compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage. On broie l’aluminium, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforme en nouveau produit.

Erreurs de tri

 

Chaque année, les services techniques de la CCLA ainsi que le centre de tri de Chambéry constatent de nombreuses erreurs de tri dans les colonnes de tri sélectif.

Sur l’année 2019, ce ne sont pas moins de 63 tonnes de déchets non recyclables (environ 9% du tonnage total d’ordures ménagères) qui sont arrivées dans nos colonnes de tri.

Parmi ces déchets indésirables, on retrouve principalement : des ordures ménagères, des vêtements, des bidons de produits dangereux, des plastiques non recyclables (pots de yaourt, films plastiques, barquettes en polystyrène) et bien d’autres déchets.

Lors de son parcours, un déchet indésirable transite par le centre de tri où il subit différentes opérations physiques et mécaniques avant d’être acheminé vers l’incinérateur. Après tout ce chemin, ce déchet aura coûté 2 fois plus cher que s’il avait été déposé dans les ordures ménagères.

Il est bon de rappeler que ces erreurs coûtent à la collectivité et par conséquent, à nous tous, usagers du service. En 2017, ces nombreuses erreurs de tri ont représenté un surcoût pour la CCLA d’environ 15 000€.

Deux autres problèmes viennent s’ajouter à ce surcoût :

  • Certains produits tels que des bidons de solvants, d’acides ou des peintures présentent un risque pour la santé des agents qui les collectent, ainsi que ceux qui effectuent le tri à Chambéry.
  • D’autre part, le dépôt d’ordures ménagères dans les colonnes de tri a pour effet de souiller en grande partie des déchets recyclables de la colonne. Un déchet recyclable souillé est un déchet non-revalorisable et invendable en tant que matière première. En effet, la CCLA ne peut revendre ces matériaux et perd les soutiens financiers de l’éco organisme CITEO en plus de payer l’incinération de ces matériaux.

Cette situation devient très problématique car elle va à l’encontre de la politique de la CCLA qui souhaite réduire le coût de la gestion des déchets.

Nous vous rappelons donc qu’il est interdit de déposer vos ordures ménagères ailleurs que dans les bacs et colonnes prévus à cet effet.

Tri sur les plages et aux ports

Les ports de Nances et Aiguebelette, ainsi que la plage du Sougey sont équipés de poubelles de tri : une première pour les emballages recyclables et une seconde pour les autres déchets.

Plus de prétexte, le tri, vous suit, même pendant vos loisirs !

Gestion des déchets lors des manifestations

Les manifestations organisées sur le territoire de la Communauté de communes du lac d’Aiguebelette peuvent peuvent générer la production de nombreux déchets qui ne sont pas toujours valorisés.

La CCLA propose donc aux organisateurs de les aider à mieux gérer les déchets lors de ces événements.

La mise en place de la collecte sélective

Chaque organisateur doit prendre contact avec le service déchets de la CCLA afin de présenter la manifestation et de définir les besoins en termes de collecte des déchets.

Il est nécessaire d’identifier une personne référente chargée de la mise en place de la collecte sélective. Toutefois, l’ensemble des intervenants doit être informé de la démarche : l’équipe organisatrice, les prestataires et les participants.

La mise à disposition de conteneurs et totems de tri mobiles

La CCLA met à disposition des organisateurs des bacs roulants d’un volume de 770L, ainsi que des totems de tri mobiles.

Ces équipements seront déposés par les services techniques sur le lieu définit par les organisateurs de l’évènement. Ils seront ensuite enlevés, une fois la collecte effectuée.

Pour toute demande d’événement ou de manifestation, veuillez contacter directement le service déchets de la CCLA au 04 79 28 97 73.

Soutiens financiers de l’éco-organisme CITEO

Un contrat de valorisation des déchets d’emballages ménagers multi-matériaux (verres, acier, aluminium, plastiques, cartons et briques alimentaires) a été renouvelé au 1er Janvier 2018, pour 5 ans avec citeo

Ce contrat permet à la CCLA de bénéficier d’une aide à la tonne triée, croissante avec l’augmentation des performances de la collecte sélective. Ainsi, plus vous triez correctement et plus le soutien à la tonne est important. Ce dernier est donc essentiel pour l’équilibre budgétaire du service déchets.

Pour plus d’informations sur l’éco-organisme CITEO, rendez-vous sur : https://www.citeo.com/